jui 2010 30

2 commentaires

Les plantes dépolluantes, le secret d'un air plus pur.

Catégories : Conseils pour mieux vivre...

Bien que notre maison soit notre havre de paix, l'air que nous y respirons n'est pas toujours des plus sains. En effet, les meubles que nous achetons, les produits que nous utilisons, nos peintures, nos revêtements rejettent une quantité non négligeable de polluants qui ne sont pas bons pour notre santé. Heureusement, la nature est bien faite et certaines plantes sont de véritables chasseuses de polluants domestiques. Faisons ensemble un petit tour de ces polluants et voyons quelles plantes peuvent les éliminer.

Les noms des polluants domestiques que nous allons énumérer ensemble sont barbares, tout comme les effets qu’ils ont sur notre santé. On les retrouve dans la majorité de nos habitations :

Le formaldéhyde que vous connaissez sans doute mieux sous le nom de formol, c’est ce liquide dans lequel on peut conserver des échantillons de tissus (humain, animal). Le formol est un désinfectant également utilisé dans les colles permanentes, l’aggloméré, le contre-plaqué, les tapis et la peinture. On le retrouve également dans certains aliments, c’est le conservateur E240.

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore et incolore qui peut tuer si la quantité de gaz inhalé est trop importante.

L’ammoniac est un composé chimique qui dégage une odeur nauséabonde, il est très utilisé dans les produits ménagers.

Le xylène est un liquide incolore qui a une odeur agréable. Il n’en reste pas moins comme tous les autres polluants cités ci-dessus nocif pour la santé. Le xylène est utilisé dans les solvants, l’impression, le caoutchouc, le cuir, la peinture et le vernis.

Le toluène est également un polluant domestique présent dans la peinture, le vernis, les laques, les cires, l’encre, les colles et le cuir.

Le benzène est un liquide cancérogène utilisé dans les lubrifiant, les colorants, les détergents, certains médicaments et pesticides.

Le trichloréthylène est quant à lui présent dans le caoutchouc, la peinture, le vernis et les pesticides.


Maintenant que nous avons vu les polluants domestiques les plus communs, voyons un peu comment la nature peut nous aider à s’en débarrasser :

L’aloé véra élimine le formol et le monoxyde de carbone.

L’anthurium élimine l’ammoniac, les toxiques volatiles et le monoxyde de carbone.

L’azalée élimine le formol, l’ammoniac et le xylène.

Le caoutchouc élimine le formol.

Le chlorophytum élimine le formol, le monoxyde de carbone, le toluène, le benzène et le xylène.

Le ficus élimine le formol, le xylène et l’ammoniac.

Le lierre élimine le formol, le benzène, le toluène, le xylène et le trichloréthylène.

Le pothos est une plante qui permet une bonne oxygénation des pièces et qui élimine le benzène, le formole, l’hexane, le monoxyde de carbone, le xylène et le toluène.

Le Yucca élimine l’ammoniac, le benzène, le trichloréthylène, le xylène et le monoxyde de carbone.


Mettez un peu de vert dans votre maison, ça fait du bien.





Mots clés : astuces , santé , écologie , naturelle


2 commentaires

#1
Marc
01 août 2010 : 09h34

Parce que j'ai pas vraiment la main verte, ou plutot que j'oublie tout le temps d'arroser les plantes, j'espérais voir le cactus dans la liste... Dommage !

									
#2
Lili
03 août 2010 : 11h15

@Marc : Même si une plante à besoin d'eau, certaines nécessitent moins de soin que d'autre, c'est le cas du Ficus qui se trouve dans la liste des plantes dépolluantes de l'article. Quand aux cactus bien qu'ils ne soient pas dépolluants, ils luttent très bien contre les ondes alors, n'hésitez pas à en mettre au bureau, dans le séjour ou la cuisine !

									

Laisser un commentaire

Pour lutter contre le Spam, veuillez répondre à cette question

Combien de jours dans une semaine (chiffres) ?
Réponse :
* Champs obligatoires  


Gravatar
Pour lier un avatar à votre commentaire, utiliser votre email Gravatar.
Pour en obtenir un,www.gravatar.com