Fil d'ariane

  1. Accueil
  2. les brèves de lili
  3. 15 expressions françaises qui tournent autour de la table
15 expressions françaises qui tournent autour de la table

15 expressions françaises qui tournent autour de la table

Chaussons en bas et chemise en haut.. Ces derniers mois le confinement à souvent rimé avec "Télétravail". Et il a bien fallu continuer à échanger, à discuter le bout de gras ! Pour rester en contact, vous avez découvert (ou re-découvert) les meilleures applications de visioconférence. Les face-à-face se sont transformés en vis-à-vis sur Zoom, les réunions ont trouvées leurs créneaux sur Google Meet et les apéros sur WhatsApp. La connexion n'était elle pas toujours au rendez-vous mais il a bien fallu communiquer. Alors quid des prises de bec, des mises au points entre collègues ou amis, le tout à distance ? Comment avez-vous géré vos émotions pendant cette période ? Voici un petit tour (de table) de ces expressions bien connues autour de la table.

La table c'est l'endroit où l'on se réunit, on partage, où l'on débat !
Que ce soit à la maison, au bistrot ou dans la salle de réunion.
Mais pendant le confinement, il a fallu réinventer des codes et ces expressions bien connues autour de la table ont sans doute perdu un peu de leur sens premier !


« Tour de table »
Dans le monde des affaires, la table est le centre décisionnaire : on s'y réunit. Pour œuvrer en bonne intelligence, il convient de présenter les participants et fixer les prises de parole, à l'aide du tour de table.

« Dessous-de-table »
L'expression vient d'une table de notaire conçue au XVIIIe siècle. Cette table était traversée d'un seul tiroir coulissant, qui permettait de faire discrètement glisser des documents entre les différentes parties, par en dessous. C'est donc de là que vient l'expression « dessous-de-table ».

« Faire table rase »
Considérer comme nul tout ce qui a été fait précédemment
L'expression date du XIXe siècle. Elle symbolise une forme de virginité dont l'origine latine est une tablette de cire vierge sans inscription. Il s'agit volontairement de revenir à l'état d'origine pour repartir sur de nouvelles bases avec une base lisse.

« Jouer cartes sur table »
L'origine de cette expression, apparue au tout début du XIXe siècle, se base sur le jeu de cartes où chaque joueur cache son jeu pour ne pas dévoiler ce qu'il va faire, les coups à suivre. Ainsi, l'expression désigne le fait de ne rien cacher.

« Table ronde »
Expression française qui puise ses origines depuis l’antiquité. Elle acquit ses valeurs symboliques depuis la légende des « chevaliers de la table ronde ». Selon cette légende, il est question du roi Arthur qui abandonne ses privilèges dus à son rang pour abolir cette étiquette médiévale entre ses chevaliers et créer une dynamique de solidarité.

« S'assoir à la table des négociations »
(de l'anglais nord-américain to sit down (at the negotiating table)) : se réunir afin de discuter, de négocier avec une autre partie.

« Taper du poing sur la table »
Geste exprimant la colère, l'emportement (lors d'un débat)

« Se mettre à table »
À l'époque, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, quand les policiers voulaient faire avouer à un truand ses crimes, il était d'usage, pour le faire craquer, de le priver de nourriture. Ainsi, lorsque cette dernière fripouille venait à cracher le morceau et confesser ses torts, on disait qu'elle pouvait regagner le droit de manger et ainsi, celui de «se mettre à table». C'est donc tout naturellement que la locution nous est restée associée à l'idée de déjeuner.

« Mettre ses tripes sur la table »
Montrer ses émotions profondes ; déballer ses sentiments intimes.

 

Et aussi
« Mieux vaut l'avoir en peinture qu'à table ! »
(Ironique) Se dit d'un gros mangeur, qu'il vaut mieux ne pas inviter car cela risque de vous coûter cher en nourriture.

« Faire du pied sous la table »
Cette expression apparaît au XXe siècle, mais fait référence à une pratique beaucoup plus ancienne, qui voulait qu'un homme fasse des avances à une femme en lui touchant le pied sous la table.

« Faire tourner les tables »
Pratiquer une séance de spiritisme
La table tournante est un procédé utilisé par les adeptes du spiritisme pour dialoguer avec les « esprits » de l'au-delà. Au cours d'une séance, les participants s'assoient autour d'une table (souvent munie d'une planchette appelée ouija) et placent leurs mains dessus.

« Mettre les pieds sous la table »
Fait pour quelqu'un de se faire servir un repas, sans avoir besoin de produire le moindre effort.
L'expression fait clairement référence au moment du repas et à la joie que procure cet instant à quiconque y est convié. Le constat vaut tout particulièrement pour ceux qui jouissent des mets sans contrepartie.

« Mettre la table »
Notons pour l'anecdote que l'expression «mettre la table» n'a rien à voir avec les bandits. Ainsi que le rappelle Claude Duneton dans son livre La puce à l'oreille, lorsque l'on disait «mettre la table», à l'époque médiévale, cela signifiait littéralement poser des planches (du latin tabula, «table») sur des tréteaux.

Et une petite dernière pour mettre en appétit...

« A table ! »
Cette expression, qui a vu le jour au milieu du XIXe siècle sous la forme de on passe à table, est d'origine argotique. Son sens était le même qu'aujourd'hui, on prononçait en effet cette phrase pour indiquer que le repas était prêt et que l'on pouvait s'installer autour de la table.
source : lefigaro.fr et l'internaute.fr

Poursuivez votre lecture :

Curieux(se) de connaître votre profil : quel style de table êtes-vous ?
Lisez notre article "Dis-moi où tu manges, je te dirai qui tu es"

Laisser un commentaire

"15 expressions françaises qui tournent autour de la table"

fek-iconNom sous lequel vous souhaitez être visible.

/64

fek-iconUne ligne décrivant votre impression générale sur l'article

/255

fek-iconQu'avez vous aimé ou pas aimé concernant cet article.

/1200

* : champs obligatoire à remplir.

Copyright © eziboutik | Tous droits réservés
Propulsé par eziboutik
fek-icon